Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

La première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, créée en mémoire des victimes et des survivants des pensionnats autochtones, aura lieu le 30 septembre.

Les Canadiens sont invités à prendre un moment pour se rappeler l'histoire et les traumatismes vécus dans les pensionnats, mais surtout à honorer ceux qui sont disparus et supporter les survivants, les familles et les communautés qui continuent d’en souffrir.

La date du 30 septembre n’est pas un hasard. Elle coïncide avec la Journée du chandail orange (Orange Shirt Day), qui a pris naissance en Colombie-Britannique.

C’est une journée pour que les Premières Nations, les gouvernements locaux, les écoles et les communautés puissent se rassembler dans un esprit de réconciliation et d'espoir pour les générations d'enfants à venir. Parce que chaque enfant compte!

Pour l’occasion, Rio Tinto vous invite à démontrer votre appui en portant un vêtement orange le 30 septembre prochain et à amorcer le dialogue avec vos proches.


Témoignage

Dans la vidéo ci-dessous, réalisée en collaboration avec l’organisme Puakuteu, nous vous présentons l’histoire de trois femmes de Mashteuiatsh qui ont vécu les pensionnats autochtones différemment.

D’abord, Germaine Dubé, qui a résidé au pensionnat de Mashteuiatsh pendant trois ans, nous raconte son expérience et comment elle a décidé d’utiliser son passé pour aider les autres. Puis, sa fille Amélie Comptois explique ce que le vécu de sa mère a eu comme impact pour elle et l’importance pour elle de préserver sa culture.

Finalement, Micheline Bellemare, dont les deux parents sont allés dans des pensionnats, partage les effets négatifs qui se font encore sentir aujourd’hui pour elle et sa famille et son cheminement vers la guérison.




Pourquoi un chandail orange?

Phyllis Webstad avait six ans lorsqu’elle est entrée à la Mission Saint-Joseph de Williams Lake, en Colombie-Britannique. À son arrivée à l’école, elle portait une chemise orange vif que sa grand-mère lui avait offerte : une chemise qui lui a été confisquée, de même que tous ses vêtements.

« Je ne comprenais pas pourquoi ils ne voulaient pas me la rendre, elle était à moi ! La couleur orange m'a toujours fait penser à cet événement et au fait que mes sentiments ne comptaient pas, que personne ne s'en souciait et que j'avais l'impression de ne rien valoir. Nous pleurions tous, les petits enfants, et personne ne s'en souciait. » — Phyllis Webstad

La Journée du chandail orange est donc inspirée par ce témoignage, que Mme Webstad a partagé en 2013 lors d’un événement de commémoration. Le 30 septembre a été choisi parce que c’est la période de l'année où les enfants étaient arrachés à leur foyer pour être envoyés dans des pensionnats. Cette journée nationale est aussi l'occasion de sensibiliser les jeunes au racisme et à l’intimidation pour l'année scolaire à venir.

Pour plus d'information sur la Journée du chandail orange: https://www.orangeshirtday.org/ (en anglais)



Vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet?



La première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, créée en mémoire des victimes et des survivants des pensionnats autochtones, aura lieu le 30 septembre.

Les Canadiens sont invités à prendre un moment pour se rappeler l'histoire et les traumatismes vécus dans les pensionnats, mais surtout à honorer ceux qui sont disparus et supporter les survivants, les familles et les communautés qui continuent d’en souffrir.

La date du 30 septembre n’est pas un hasard. Elle coïncide avec la Journée du chandail orange (Orange Shirt Day), qui a pris naissance en Colombie-Britannique.

C’est une journée pour que les Premières Nations, les gouvernements locaux, les écoles et les communautés puissent se rassembler dans un esprit de réconciliation et d'espoir pour les générations d'enfants à venir. Parce que chaque enfant compte!

Pour l’occasion, Rio Tinto vous invite à démontrer votre appui en portant un vêtement orange le 30 septembre prochain et à amorcer le dialogue avec vos proches.


Témoignage

Dans la vidéo ci-dessous, réalisée en collaboration avec l’organisme Puakuteu, nous vous présentons l’histoire de trois femmes de Mashteuiatsh qui ont vécu les pensionnats autochtones différemment.

D’abord, Germaine Dubé, qui a résidé au pensionnat de Mashteuiatsh pendant trois ans, nous raconte son expérience et comment elle a décidé d’utiliser son passé pour aider les autres. Puis, sa fille Amélie Comptois explique ce que le vécu de sa mère a eu comme impact pour elle et l’importance pour elle de préserver sa culture.

Finalement, Micheline Bellemare, dont les deux parents sont allés dans des pensionnats, partage les effets négatifs qui se font encore sentir aujourd’hui pour elle et sa famille et son cheminement vers la guérison.




Pourquoi un chandail orange?

Phyllis Webstad avait six ans lorsqu’elle est entrée à la Mission Saint-Joseph de Williams Lake, en Colombie-Britannique. À son arrivée à l’école, elle portait une chemise orange vif que sa grand-mère lui avait offerte : une chemise qui lui a été confisquée, de même que tous ses vêtements.

« Je ne comprenais pas pourquoi ils ne voulaient pas me la rendre, elle était à moi ! La couleur orange m'a toujours fait penser à cet événement et au fait que mes sentiments ne comptaient pas, que personne ne s'en souciait et que j'avais l'impression de ne rien valoir. Nous pleurions tous, les petits enfants, et personne ne s'en souciait. » — Phyllis Webstad

La Journée du chandail orange est donc inspirée par ce témoignage, que Mme Webstad a partagé en 2013 lors d’un événement de commémoration. Le 30 septembre a été choisi parce que c’est la période de l'année où les enfants étaient arrachés à leur foyer pour être envoyés dans des pensionnats. Cette journée nationale est aussi l'occasion de sensibiliser les jeunes au racisme et à l’intimidation pour l'année scolaire à venir.

Pour plus d'information sur la Journée du chandail orange: https://www.orangeshirtday.org/ (en anglais)



Vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet?



Dernière mise à jour de la page: 29 sept 2021, 14h45