Comité bon voisinage des Installations portuaires et des Services ferroviaires (IPSF)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

Contexte

Construits en 1910 pour les scieries, les installations portuaires et le chemin de fer Roberval-Saguenay ont été achetés par la compagnie Aluminium du Canada en 1926. Les Installations portuaires et Services ferroviaires (IPSF) de Rio Tinto emploient aujourd'hui quelques 300 personnes. Environ 5 millions de tonnes de matières premières y transitent annuellement afin d'alimenter les usines de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le réseau ferroviaire Roberval-Saguenay compte 11 locomotives et 142 kilomètres de voie ferrée.


Mandat du comité

Le comité de bon voisinage - IPSF a été mis en place en 1993. Basées sur un mode d’échanges et d’ouverture, les

Contexte

Construits en 1910 pour les scieries, les installations portuaires et le chemin de fer Roberval-Saguenay ont été achetés par la compagnie Aluminium du Canada en 1926. Les Installations portuaires et Services ferroviaires (IPSF) de Rio Tinto emploient aujourd'hui quelques 300 personnes. Environ 5 millions de tonnes de matières premières y transitent annuellement afin d'alimenter les usines de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le réseau ferroviaire Roberval-Saguenay compte 11 locomotives et 142 kilomètres de voie ferrée.


Mandat du comité

Le comité de bon voisinage - IPSF a été mis en place en 1993. Basées sur un mode d’échanges et d’ouverture, les rencontres du comité sont une importante tribune de communication sur différents dossiers tels que la santé, la sécurité, l’environnement et le développement économique.

Plus spécifiquement, son mandat consiste à:

  • Informer des représentants de la population des projets et enjeux d'IPSF et de l'Usine Grande-Baie
  • Répondre aux questions de la communauté
  • Établir un dialogue bidirectionnel avec les membres
  • Consulter les membres sur des points d’intérêt
  • Faire un suivi des demandes d'information et plaintes

Des sous-comités peuvent également être mis en place pour collaborer à la recherche de solutions sur différents enjeux. À titre d'exemple, en 2018, des membres se sont penchés sur un plan d'action pouvant être réalisé pour l'amélioration de l'aspect visuel des installations portuaires.

Le Comité directeur du milieu, qui regroupe des citoyens, est membre du Comité bon voisinage et y participe activement.


Membres du comité bon voisinage IPSF - 2019


Composition


Nom

Fonction

Catégorie

André GirardRésident - secteur rue Victoria et terminal des croisièresCitoyens
Cyprien GaudreaultRésident - secteur Route 381 et chemin des ChutesCitoyens
Marcel BoudreaultRésident - secteur rue Desbiens et rue BagotCitoyens
Gaston TremblayRésident - secteur rue Bagot et route 170Citoyens
Claude GagnonRésident - secteur Baie des Ha! Ha! et avenue du PortCitoyens
Émile GuimondRésident - secteur chemin des ChutesCitoyens
François Saint-GelaisConseiller principal - Communications et relations avec la communautés - Administration Portuaire de SaguenayOrganisme économique
Claude BouchardDirecteur du développement industriel - Promotion SaguenayOrganisme économique
Mélina BélangerCoordonnatrice des communications du Commandant - 3e Escadre de BagotvilleDéfense nationale
Raynald SimardConseiller municipal - Ville de SaguenayConseiller municipal
Manon GirardSecrétaire- Arrondissement La Baie, Ville de SaguenayMunicipalité
Marc HudonCo-président et coordonnateur du comité directeur du milieu
Comité directeur du milieu
Martin LavoieDirecteur des opérations - Usine Vaudreuil et IPSFRio Tinto
Aline CottinConseillère Communautés et performance sociale – Usine Vaudreuil et IPSF
Rio Tinto
Nadine Belley-TraoréConseillère Communautés et performance sociale – P155 (Usine Laterrière et Usine Grande-Baie)Rio Tinto
Justine DesjardinsConseillère en environnementRio Tinto
Véronique FrigonFacilitatriceTransfert, Environnement et Société
Pier-Luc DufourPrise de notesTransfert, Environnement et Société
  • Reconnaissance à M. Cyprien Gaudreault pour son implication au sein du Comité bon voisinage de Rio Tinto à La Baie

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    Mardi le 20 septembre 2022,


    M. Martin Lavoie, directeur chez Rio Tinto, a remis une plaque honorifique à la famille de M. Cyprien Gaudreault pour souligner son implication de longue date au sein du Comité de bon voisinage des Installations portuaires et Services ferroviaires. M. Gaudreault s'est éteint le 1er août dernier, mais l'entreprise souhaitait tout de même souligner ses accomplissements auprès de ses proches. Son épouse, Mme Marianne Laberge, et ses deux petits enfants, Maxim et Stéphanie Potvin, ont accepté en son nom la plaque remise lors de la rencontre du Comité de bon voisinage.

    Une implication de longue date

    M. Gaudreault s’est joint au Comité de bon voisinage des Installations portuaires et Services ferroviaires et au comité directeur du milieu en septembre 2007. Il s’est impliqué de manière soutenue aux réunions de ces deux comités, ainsi qu’à plusieurs sous-comités : sous-comité Navigation, sous-comité Améliorations des paysages urbains, sous-comité Camionnage.

    M. Gaudreault a été membre du conseil municipal de "Ville de La Baie" et fut un collaborateur de tous les instants favorisant le travail d’équipe et la concertation via des tables de travail afin de faire avancer des dossiers industriels que ce soit Alcan/Rio Tinto, IPSF, UGB, Abitibi-Consolidated, Scierie Saguenay, Scierie Gauthier, Promotion Saguenay, Arrondissement de La Baie, Ville de Saguenay, la base militaire de Bagotville, l'Administration portuaire de Saguenay, etc.


    Au nom de tous les membres du Comité bon voisinage/comité directeur du milieu, nous voulons lui dire merci!



  • Construction d'un bassin de sédimentation pour l'Usine Grande-Baie

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    L’usine Grande-Baie modernise ses installations avec la construction d’un bassin de sédimentation destiné à faire le traitement de ses eaux de procédé. Il s'agit d'un investissement de 25 M$ CAD.

    Ce projet environnemental d’envergure s’inscrit dans la stratégie Zéro déversement de Rio Tinto et constitue une modernisation importante pour l’usine Grande-Baie, assurant ainsi sa pérennité.

    Débuté en mai 2022, le bassin sera opérationnel en novembre 2022. Celui-ci contient également un séparateur d’huile, une mesure de protection supplémentaire pour l’environnement.

    Dimension du bassin

    • Capacité approximative : 50 000 mètres cubes
    • Profondeur entre le terrain naturel et le fond du bassin : 10 mètres
    • Profondeur d’eau par temps sec : 1,8 mètre
    • Hauteur d’eau maximale : 2,8 mètres (incluant le 1,8 mètre)

    Reboisement massif.

    Bien qu’un déboisement ait été nécessaire pour la construction du bassin, un reboisement massif sera fait autour du bassin au cours des prochaines années.

    Zone de travaux

    En raison des travaux, les circuits des sentiers cyclo-pédestres ont été quelque peu modifiés. La carte ci-dessous montre les tracés à suivre jusqu’en novembre afin que la population ne perde pas ses bonnes habitudes d'activité physique. Visitez régulièrement la section du comité de bon voisinage IPSF de la plateforme https://votreriotintoslsj.com/ pour suivre l’avancement de travaux et pour connaître les nouveaux tracés à la fin de travaux.



  • Renouvellement de notre certification Alliance verte

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    Les Installations portuaires ont récemment obtenu le renouvellement de leur certification Alliance verte. Notre certification est de niveau 5 pour tous les indicateurs sauf pour la gestion des matières résiduelles.

    Félicitations à tous les employés du Port pour votre engagement et vos efforts au Quotidien pour maintenir notre certification!


    Qu’est-ce que le programme de certification environnementale nord-américain de l’Alliance verte ?

    Fondé en 2007, ce programme d’écoule d’une démarche volontaire de l’industrie maritime visant à surpasser la réglementation en vigueur pour assurer que les sites membres font des démarches exemplaires pour assurer le respect de l’environnement. 14 indicateurs de rendement sont évalués pour obtenir la certification. À ce jour, 150 armateurs, administrations portuaires, terminaux et chantiers maritimes de partout au Canada et aux États-Unis, participent au programme.


    Le processus de certification est rigoureux et transparent, les résultats sont vérifiés de manière indépendante tous les deux ans et la performance individuelle de chaque entreprise est rendue publique chaque année. La certification Alliance verte est valide pour une durée de 2 ans.


  • Campagne de sécurité nautique

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    À l’approche de la période estivale, nous souhaitons rappeler à la population quelques consignes sur les risques entourant nos Installations Portuaires.

    En tout temps, et ce peu importe votre embarcation, il est obligatoire de demeurer à plus de 250 mètres de distance des navires et des Installations Portuaires

    Patrick Auger-Lacroix, Capitaine de remorqueur pour Rio Tinto à Port Alfred, déclare « plusieurs fois par semaine, nous devons accueillir de nouveaux navires et aider aux départs des précédents. Ces manœuvres déplacent de grand volume d’eau, ce qui est un réel danger pour les petits bateaux. »

    Pour en savoir plus, visionnez cette vidéo : Campagne de sécurité nautique à proximité de nos installations portuaires

    Merci pour votre précieuse collaboration et bon été en toute sécurité !



  • Travaux de déboisement à l'Usine Grande-Baie

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    Des travaux de déboisement auront lieu en périphérie de l’Usine Grande-Baie à partir du 11 mai et se termineront en novembre prochain. Ils auront un impact sur l’accès aux sentiers pédestres du secteurs tel qu’indiqué en rouge sur l’image.

    Pendant cette période nous vous invitons à utiliser le sentier de VTT indiqué en bleu sur la carte pour circuler.

    Prenez note que ce sentier n’est pas aussi facilement praticable que le sentier habituel. Nous sommes désolés des inconvénients que ces travaux pourraient occasionner aux différents utilisateurs de ce sentier.

    Les travaux réalisé serviront à la création d’un bassin de rétention nécessaire au traitement des eaux usées.

    Nous vous remercions pour votre compréhension et pour votre précieuse collaboration.


  • Rio Tinto cède le pavillon des lacs Nérée et Poléon à la Ville de Saguenay

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    Rio Tinto cédera, à la Ville de Saguenay, le pavillon des lacs Nérée et Poléon, situé à proximité de son Usine Grande-Baie, afin de maximiser son utilisation et de répondre aux besoins de la communauté.


    Le bâtiment, d’une superficie approximative de 2200 pieds carrés, a été construit au début des années 2000 et était notamment utilisé par les employés de Rio Tinto pour tenir des rencontres.


    Stéphanie Gignac, directrice des opérations, P155 a déclaré : « Le pavillon des lacs Nérée et Poléon a un potentiel intéressant pour la réalisation de différentes activités. Nous sommes heureux de le céder à la Ville de Saguenay afin d’optimiser sa vocation communautaire. »

    Josée Néron, mairesse de Saguenay a mentionné : « Saguenay hérite d’un très beau bâtiment qui sera un bel ajout pour l’arrondissement de La Baie. Je suis très heureuse de voir que les dirigeants de Rio Tinto aient pensé à nous le remettre gracieusement et que nous poursuivions ainsi le partenariat entre Rio Tinto et notre Ville. »


    Martin Harvey, conseiller municipal et vice-président de l’arrondissement de La Baie a conclu : « Ce pavillon sera une acquisition de choix pour le Club de Golf Port-Alfred. C’est une amélioration immédiate aux installations, en plus d’être un atout pour le futur du Club. Je suis très content, autant pour les amateurs de golf que pour la communauté de La Baie. »


    Rio Tinto demeurera propriétaire du terrain et continuera à entretenir les sentiers pédestres situés à proximité. Il y a quelques mois, Rio Tinto a créé un comité composé d’employés, de citoyens et d’organismes dans le but de revitaliser les sentiers pédestres des lacs Nérée et Poléon situés sur les terrains de l’Usine Grande-Baie, en collaboration étroite avec la communauté.

  • En direct | Un investissement de 105 millions $ pour moderniser les quais des Installations portuaires

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

    Rio Tinto investit 105 millions de dollars canadiens, dont 60 millions en immobilisation et en infrastructures, pour moderniser les quais des Installations portuaires, à La Baie. L’investissement permettra notamment d’améliorer la sécurité et l’efficacité des opérations de réception et de déchargement de matières premières utilisées dans les alumineries de Rio Tinto.

    Une nouvelle plateforme sera construite au bout du quai Duncan pour adapter les infrastructures aux dimensions des navires actuels et pour faciliter l’amarrage. Le quai Powell sera aussi réaménagé. Ces travaux incluent l’ajout d’un nouveau système de déchargement d’alumine, le démantèlement d’une partie d’un entrepôt et la rénovation des infrastructures d’accostage de navires.

    Sébastien Ross, directeur exécutif, Opérations Québec, a déclaré : « Cet investissement important permettra à nos employés de travailler dans un environnement encore plus sécuritaire grâce à la modernisation de nos quais et de notre système de déchargement d’alumine à Port-Alfred, qui est en opération depuis 95 ans. Depuis le début du projet, Rio Tinto échange avec le comité bon voisinage et collabore en continu avec les différentes parties prenantes pour poursuivre son engagement envers la sécurité, l’environnement et la communauté. »

    Les travaux de construction se dérouleront sur deux ans, du début de l’année 2021 à la fin de 2022. Les retombées économiques sont estimées à environ 60 millions de dollars au Québec et une centaine de travailleurs seront impliqués au sommet des travaux.

    « Protéger la santé et la sécurité de nos employés et de nos partenaires d’affaires, c’est une valeur fondamentale chez Rio Tinto. C’est notre valeur première et c’est un élément indispensable pour produire de l’aluminium de façon responsable », indique Martin Lavoie, directeur des opérations, Usine Vaudreuil, Installations portuaires et Services ferroviaires.

    En service depuis 1926, les Installations portuaires de Rio Tinto permettent de décharger environ 125 navires par année et d’acheminer plus de cinq millions de tonnes de matières premières nécessaires à la production d’aluminium au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

    Lien vers la page du projet et la vidéo du projet Modernisation des quais et déchargement d'alumine

Dernière mise à jour de la page: 21 sept 2022, 14h26